24 octobre 2013

Critique : "When did you see her last ?"

Ce que je vais dire là risque de paraître sacrilège à certains, mais certaines enclumes méritent d’être lâchées. La triste vérité est là : les Désastreuses Aventures, pour Handler, n’étaient qu’un entraînement. Un laboratoire expérimental, pour être plus juste, mais un coup d’essai tout de même. L’écriture témoignait d’une grande maîtrise dans ce premier tome, mais ici, on est définitivement passé au raffinement. L’intrigue qui nous est présentée ici est encore plus complexe que celle du tome qui la précède, plus tarabiscotée,... [Lire la suite]
Posté par Docteur Dilustro à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 novembre 2012

Critique : Who could that be at this hour ?

"Ca me semblait une mauvaise idée, la mauvaise chose à faire, que de sonner à la mauvaise porte, au mauvais endroit. Et pourtant, nous le fîmes quand même. Souvent, dans la vie, l'on sait que quelque chose est mauvais et on le fait quand même, et je doute de ne jamais savoir pourquoi." Dissipons d’emblée tout suspense inutile : le nouveau cru Snicket est un cru d’exception, achez-le, point à la ligne. Oh, ça ne choquera absolument personne, certes, mais attention, Daniel Handler vous réserve comme toujours pas mal de surprises. ... [Lire la suite]
08 octobre 2012

Critique : la traduction française de Why We Broke Up / Inventaire après Rupture

L’actualité de ce mois d’Octobre s’annonce dense ! Pas seulement du fait de la sortie imminente d’une série attendue depuis plus de six ans, mais aussi parce qu’avant de s’occuper de cela, il va falloir rattraper pas mal de retard ! Attendue depuis un certain temps, voici donc nos (plus si) fraîches impressions sur la version française de Why We Broke Up, plus sobrement intitulé Inventaire après Rupture chez nous. De cette traduction, nous n’avions eu guère de détails en la matière avant la parution du livre, et ce n’est... [Lire la suite]
08 février 2012

Critique : Why We Broke Up

« Ca parle d’une fille qui rencontre un garçon, Ed, et à partir de là, tout change, du moins c’est ce qu’elle en dit. Elle marche dans les rues et les vitrines sont toujours pareilles, même quand on s’arrête sur leurs reflets ondulants. Les voitures avancent sur la voie, à toute vitesse, lentement, à toute vitesse de nouveau. Elle prend un café et murmure, tout doucement à elle-même, qu’il a un autre goût désormais. Le ciel est triste, qu’elle dit, mais pas elle. Il se met à pleuvoir et elle revoit le garçon. Le téléphone sonne – ce... [Lire la suite]
Posté par Docteur Dilustro à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,