51pSXUolPbLEn 2005, Lemony Snicket avait eu la gentillesse d'écrire la préface d'un recueil d'histoires pour enfants intitulé Noisy Outlaws, Unfriendly Blobs, and Some Other Things… Le voici dans sa traduction nouvelle, histoire que vous ayez une image plus claire de celle que Handler se fait de la littérature enfantine en général. Attention, ça va saigner ! Un grand moment de parodie homérique dans la grande lignée du Petit Lutin Rose et de la saga des Enfants les Plus Chanceux du Monde ! Ah, et les illustrations sont de Brett Helquist, en plus.

 

Vous pouvez commander le livre ici !


-------------------------------------


Une préface de recueil d'histoires est comme une étiquette d'avertissement collée sur un bocal ; les gens les lisent rarement, et quand enfin ils comprennent qu'ils contenaient quelque chose de dangereux, il est déjà trop tard pour empêcher une mort lente et douloureuse. Il y a quantité de choses dangereuses qui vous attendent à l'intérieur de ce livre, ce qui est une mauvaise nouvelle pour leurs protagonistes mais une bonne nouvelle pour vous, les lecteurs. Sans choses dangereuses à l'intérieur, une histoire tend très vite à devenir barbante, adjectif signifiant ici "susceptible d'être lue en classe," et quoique ce livre propose toutes sortes d'histoires très différentes, certaines que vous aimerez et d'autres non, aucune d'entre elles n'est barbante.

Il se peut, néanmoins, que vous apparteniez à cette minorité qui aime les histoires barbantes. Peut-être, après tout, menez-vous une vie très dangereuse et préférez vous détendre après vos folles journées avec quelque chose de barbant, un peu comme on aime à boire un verre de lait avant le coucher, ou peut-être encore êtes-vous tombé amoureux d'un homme barbant ou d'une femme barbante et aimez lire des histoires barbantes en nostalgie de vos assomantes relations sentimentales. Si c'est le cas, alors vous risquez de ne pas apprécier les histoires que contient ce recueil, mais peut-être aimerez-vous le reste de cette préface.

Pour ne décevoir personne, j'ai ainsi rassemblé ci-dessous quelques extraits d'histoires garanties d'un ennui mortifère. A vous de lire les paragraphes suivant pour votre rasoir plaisir, ou de ne pas le lire, si c'est pour autre chose.

-------------------------------------

80075321"J'ai une adorable nouvelle à vous annoncer !", s'exclama le roi du pays des nounours. "En l'honneur des noces de la princesse Bouton-d'Or et du Prince Mandarine, il y aura un cortège de nounours sur toute la Grande Rue, laquelle, incidemment, est entièrement constituée de friandises !"

 

 

-------------------------------------

71471696C'était un jour aussi désespérant que les autres pour Pascal-Marc, qui vivait avec son père chômeur (qui le frappait comme plâtre régulièrement) dans une masure branlante le long d'une voie ferrée envahie par les araignées (certaines vénéneuses, d'autres pas). En s'installant dans son fauteuil roulant, il toussa une giclée de sang, se demandant comment il avait bien pu faire pour devenir dépendant d'un certain nombre de drogues dures, malgré le manque d'argent nécessaire pour les acheter.

 

-------------------------------------

48370658Ces derniers temps on ne parlait plus que de ça au village - quelque chose qu'on appelait "la Révolution," je crois. Mais je ne me préoccupais pas de tout ça ; j'étais bien trop occupé à travailler tout le jour comme apprenti chez un forgeron, occupation fort courante s'il en est en cet An de Grâce 1789. Ma vie changea, néanmoins, lorsqu'un homme, habillé d'un costume typique du XVIIIe siècle, débarqua dans la boutique. Il s'appelait Maximilien de Robespierre.

 

-------------------------------------

35354623"Mais si vraiment vous êtes un sorcier," demanda Pierre-Henri, "qu'est-ce qui vous empêche donc de détruire vous-même le Seigneur des Ombres et son armée de maléfiques porcs-épics d'un coup de baguette magique - la votre, en l'occurence ?"
"C'est une excellente question, jeune Pierre-henri," lui répondit Perlimpimpin. "A ta place, je prendrais une chaise, parce que je vais devoir prendre les neuf pages suivantes pour expliquer dans le détail ce qu'un sorcier peut ou ne peut pas faire dans cet univers magique particulier."

 

-------------------------------------

91488649Interdit aux filles.Ces mots résonnaient dans mon crâne tandis que je me précipitais sur le terrain de football, mes crampons brillant sous le soleil de l'après-midi qui dardait de ses rayons le quartier de Clocher-les-Bécasses de la ville de Trifouilly-les-Oies en Picardie où j'avais vécu mes douze printemps en compagnie de mon père, Arthur-Horace, et de ma mère, Marie-Solange, tous deux vétérinaires.
Interdit aux filles ! C'était tellement injuste !

-------------------------------------

91692918"Mais Mamikette nous a bien dit de ne jamais ouvrir cette magnifique boîte ouvragée en cèdre du Liban," dit Anne-Catherine. "Je suis tout aussi intriguée que toi par ces mystérieuses gravures, mais il vaudrait mieux ne pas désobéir à Mamikette."
"Tu as bien raison," lui répondit Jean-Etienne, et les deux enfants rangèrent la boîte là où ils l'avaient trouvé pour ne plus jamais, plus jamais, au grand jamais l'ouvrir.

 

-------------------------------------

91392629"Mais comment secourir un poney magique ?" demanda petitement le petit Charles-Thomas, essuyant ses petites larmes avec ses petites menottes. "Nous ne sommes que de petits enfants."
"Les petits enfants peuvent toujours réaliser leurs voeux les plus chers," le rassurera la Fée Rose-Foncé-avec-des-pois-bleus, "du moment qu'ils ferment les yeux."

 

 

 

-------------------------------------

18313267"Ne sois pas bête!" s'écria le Ténia Multiplicateur.
"C'est amusant, l'arithmétique ! Viens avec moi, je vais te montrer !"

 

 

-------------------------------------

47953205Mamoune m'adressa un sourire plein de mystère et noua un tablier autour de sa taille. Ensuite, elle s'en alla au poulaillier pour y prendre deux oeufs, qu'elle cassa et mélangea dans un bol avec fouet jusqu'à ce qu'ils soient de la couleur du soleil, si l'on considère que le soleil est de couleur jaune clair. Ensuite, elle prit un sac de farine et l'ajouta aux oeufs. Ensuite, elle s'en alla dans la vieille grange et en revint avec un pichet de lait qu'elle versa dans le bol, en chantonnant un petit air. Ensuite, elle s'en alla à la ville et en revint avec un petit paquet de gousses de vanille. La maison embaumait comme un soir de Noël arrivé six mois plus tôt. Elle émietta dans le bol les gousses de vanille, et ensuite, elle s'en alla à la ville et en revint avec un petit paquet de poudre de noix. Ceci aussi, étonnamment, faisait embaumer la maison comme un soir de Noël arrivé six mois plus tôt. Ensuite, elle s'en alla à la ville une nouvelle fois, en chantonnant un petit air sur tout le trajet, et en revint avec un petit paquet de bicarbonate de soude, qui ne fit embaumer la maison comme rien du tout, en contraste.
"Plus que soixante-dix ingrédients," se dit-elle ne chantonnant un petit air alors qu'elle s'en allait de nouveau à la ville.

-------------------------------------


89175337"Tu sais parler !" s'écria Juliette-Zoé. "Youpi ! Ce n'était donc pas mon imagination ! Je n'en crois pas mes propres oreilles ! Je t'ai entendu, ça oui ! Oulala ! Et pourtant c'est vrai ! Sapristi ! Un presse-papier qui parle !"

 

 

 

-------------------------------------

39030949Le soleil se couchait sur les pyramides inachevées tandis qu'Anano, le petit esclave, s'avançait pour amarrer la barge de son Maître à la rive du Nil, qui se trouve être le plus long fleuve d'Egypte. Ses doigts parcouraient les lettres sculptées sur le bois de la barge, lesquelles sont appelées hiéroglyphes au cas où vous ne le saviez pas, et il se demandait si jamais il allait apprendre à - quel était ce mot qu'avait utilisé le Grand Prêtre ? - lire.

 

 

 

-------------------------------------

57628757"AU SECOURS !" hurla le Roi du Pays des Nounours !
"Maximilien de Robespierre est en train de me tabasser avec une magnifique boîte ouvragée en cèdre du Liban !"

 

 

-------------------------------------

Toutes mes excuses. Ce dernier extrait n'est peut-être pas si ennuyeux que ça, en fin de compte.